Publications


Les activités de l'équipe «Il Laboratorio» s'organisent autour de séminaires, colloques et journées d'étude qui peuvent donner lieu, autant que possible, à des publications, dans la revue papier de la «Collection de l'ÉCRIT» ou dans la revue en ligne «Line@editoriale».

► PUBLICATIONS EN LIGNE

 
Lineaeditoriale  (articles, fonds de bibliothèques, bases de données)
                                                           Normes pour la présentation des articles au comité de lecture.


 Il Campiello  (revue de jeunes chercheurs d'histoire et d'italien)

► PUBLICATIONS EN REVUE PAPIER

COLLECTION DE L'É.C.R.I.T.
(ISSN : 1769-2725)
Les volumes peuvent être achetés (20 euros par volume + frais de port) en écrivant à Jean-Luc Nardone, Équipe Il Laboratorio, Université Toulouse II-Jean Jaurès, UFR Langues, 5 allées Antonio Machado, F-31058 Toulouse cedex 9 [jean-luc.nardone@orange.fr]


Comité scientifique : Roberto Fedi (Università di Perugia), Silvano Nigro (Milano), Matteo Palumbo (Napoli), Francesco Zambon (Trento).
Les articles proposés sont soumis à une évaluation en double aveugle.
                               Normes typographiques pour la présentation des articles au comité de lecture.

Publications dans la Collection de l'É.C.R.I.T :



 
► AUTRES PUBLICATIONS AUX PRESSES UNIVERSITAIRES DU MIDI 
     


► La collection Nouvelles Scènes - italien, née en 2008, constitue le volet éditorial des projets de la troupe de théâtre universitaire I Chiassosi.
Centrée sur la nouvelle dramaturgie italienne, elle propose des textes d’auteur sur des sujets de la société contemporaine et/ou sur le travail de figures marquantes de la culture italienne. L’édition bilingue, la bibliographie de l’auteur, les notes de traduction et de mise en scène apportent des informations complémentaires pour situer la pièce dans son contexte social et littéraire et pour suggérer des pistes pour la création théâtrale.
Catalogue Nouvelles Scènes Italien


► La collection Lettres & culture (ex Cribles) XVI-XVIII siècles est dirigée par Olivier Guerrier. Ces travaux interrogent la façon dont la littérature interagit aujourd’hui avec l’environnement culturel des auteurs.


► Dans la collection Amphi7 : réédition du tome 3 de l'Anthologie de la littérature italienne (XIX et XX siècles).

Le troisième tome illustre la variété d’une littérature confrontée aux luttes d’indépendance qui conduisent à l’unité de l’Italie, aux deux Guerres mondiales, et aux enjeux de la reconstruction de l’après-guerre. Cet ouvrage, destiné aux étudiants italianistes français, s’adresse aussi à un public plus large curieux de mieux connaître le cheminement de la littérature italienne, du XIX siècle aux années 1980-1990. Un quatrième et dernier volume de cette anthologie proposera un panorama de la littérature italienne plus récente, depuis les grandes figures qui ont marqué la fin du XX siècle jusqu’aux expériences d’écriture du premier quart du XXI siècle.

► AUTRES PUBLICATIONS, HORS PUM


La collection Scena aperta (théâtre italien et autres œuvres), dirigée par Evelyne Donnarel.

N° 1 (mars 2000) : Beniamino Joppolo et le nouveau théâtre sicilien
Giovanni Joppolo, «Testimonianza»
Milena Milani, «Ricordo del mio amico»
Silvia Contarini, « Mythes d'Ailleurs »
Jean Nimis, «‘Ho varcata una soglia’ : une approche de la poétique des couleurs dans Scandinavia de B. Joppolo»
Evelyne Donnarel, «L'expressionnisme méditerranéen dans le théâtre de B. Joppolo»
Cécile Berger, «I microzoi : manifeste d'un théâtre de la cruauté abhumaniste ?»
Alberto Bianco, «Joppolo dramaturge et Godard cinéaste : un manifeste contre la guerre»
Jean-Claude Bastos, «Une étrange machine verbale»
Traductions :
Giovanni Joppolo, Les Carabiniers
Giovanni Joppolo, La Dernière gare

N° 2 (juin 2001) : Poétique de la stratégie et stratégies poétiques. À partir de la comédie italienne de la Renaissance
Evelyne Donnarel (Toulouse), Introduction
Jean-Claude Bastos (Toulouse), «Il était une fois ... La Mandragola»
Bianca Concolino Abram (Poitiers), «La Mandragola dans le panorama comique de la Renaissance»
Antonella Capra (Toulouse), «Le langage du corps dans La Mandragola»
Philippe Canguilhem (Toulouse), «La musique dans les comédies de Machiavel»
Evelyne Donnarel (Toulouse), «‘Contons, mais contons bien’ : Étude comparée de La Mandragola avec le conte de La Fontaine»
Cécile Berger (Toulouse), «La Lena de Ludovico Ariosto, dimensions de l'espace scénique : parcours dans la Ferrare des Este, de la scène à la ville»
Andrea Calmo, La Potione, introduction et notes de Cécile Berger
Jean De La Fontaine, «La Mandragore, nouvelle tirée de Machiavel»

N° 3 (octobre 2002) : Scènes parthénopéennes
Evelyne Donnarel (Toulouse), Introduction
Huguette Hatem (Paris 8), «Le théâtre à Naples»
Maria Pia Granisso (Rennes), «La place de l'imaginaire dans l'univers dramatique de Eduardo De Filippo»
Walter Zidaric (Nantes), «Motivi e temi della tradizione operistica in Filumena Marturano di E. De Filippo»
Silvia Contarini (Nantes), «Notes sur le théâtre de M. Santanelli en France»
Jean Nimis (Toulouse), «Spécularités dans un monde tellurique : Uscita di emergenza (1980) et L'aberrazione delle stelle fisse (1987) de Manlio Santanelli»
Evelyne Donnarel (Toulouse), «Perspectives sur Bellavita Carolina de Manlio Santanelli»
Gius Gargiulo (Paris 10 Nanterre), «La figura iconica del travestito nel teatro di G. Patroni Griffi»
Traductions :
Emmanuelle Bousquet (Nantes), La Polonaise (I facchini de Manlio Santanelli)
Anna Sciarrabba, Toi, musique assassine (Tu, musica assassina, de M. Santanelli)

Numéro Hors Série (juin 2004) : Figures et voix en scène (hommage à Jacqueline Malherbe)
Evelyne Donnarel, «Dame philologie quitte la scène»
Carlo Barbero, La Mandragola (version sicilienne) de 
Evelyne Donnarel, «Réalités et perspectives du théâtre dialectal sicilien»
Jean-Claude Bastos, «I Chiassosi en scène» (album de photographies)
Normes pour la présentation des articles :
- les auteurs adressent leur article en version papier et sous forme électronique ; le texte doit être en Word® pour Windows® ou Macintosh® (indiquer la version utilisée) ; pour les éventuelles reproductions, indiquer les références précises des illustrations et leur place dans l’article.
- pour le corps du texte utiliser la police Times New Roman 12, interligne simple.
- pour les notes et les citations utiliser Times New Roman 10, interligne simple.
- ne pas mettre en forme : pas de retrait avant le début de paragraphe (aller à la ligne) ni de retrait de paragraphe pour les citations (aller à la ligne et laisser une ligne vide avant et après) ; même chose pour les marges.
- les notes doivent être à la fin du document et doivent être avec appel de note automatique.
- les points-virgules, deux-points, points d’exclamation, d’interrogation, tirets (ne pas confondre avec le trait d’union) sont précédés d’une espace insécable et suivis d’une espace normale.
- les citations dans le corpus du texte (citations intra) doivent être entre guillemets et non en italique (même s’il s’agit d’une citation en langue étrangère) ; ces guillemets seront toujours du type « » avec espaces insécables après les guillemets ouvrantes et avant les guillemets fermantes ; pour une citation à l'intérieur d'une citation intra, utiliser “ ”.
- les citations longues sont mises en évidence et sans guillemets : laisser un interligne vide avant et après.
- veiller à mettre les accents sur les majuscules comme (par exemple : À).
- caractères : pas de gras (si l'on veut souligner, utiliser l’italique).
- mettre en italique les mots étrangers (ibid., a priori, up to date), ainsi que les titres.
- pour le prénom des auteurs : dans le texte il figure en entier la première fois, puis il est réduit à l’initiale ; en note, il est toujours réduit à l’initiale.
- le nom des auteurs cités en note doit être en majuscules.
- les appels de note sont après les guillemets et avant le point ( »².)
- pas d'espace entre les guillemets, l’appel de note et le point.
- les virgules et le point se situent juste après le mot sans espace et sont suivis d’une espace.
- dans les mots composés, pas d’espace avant ni après le trait d’union (exemple : Contre-Réforme).
- pas d’espace avant ni après les parenthèses.
- utiliser les caractères spécifiques : œuvre et non oeuvre, chœur et non choeur, etc.

NB : Fournir dans un document annexe : un résumé en italien et un résumé en anglais ; une liste de mots clef (5 à 10 mots) en italien et en anglais.