Professeur

Jean-Luc Nardone

Professeur des universités

Coordonnées

Adresse
Université Toulouse - Jean Jaurès 5 allées Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9
Bureau
LA 354
Tél
05 61 50 43 54
Bureau 2
D 145 (Maison de la Recherche)
Mail
jean-luc.nardone@orange.fr

Discipline(s)

ITALIEN

Discipline(s) enseignée(s)

Italien

Thèmes de recherche

Imitation et écriture.
Manuscrits et édition.
Pétrarque et pétrarquisme.
Réception littéraire.

Activités / CV

Ouvrages
La représentation de Jérusalem chez les voyageurs européens du XVI siècle, ouvrage sous la direction de Jean-Luc Nardone, Paris, Champion, 2007, Champion, 573 pages + CDRom, incluant une introduction générale au volume, la traduction d’un guide de pèlerinage — 125 pages, déjà traduites — avec introduction critique et notes.
Soliman et la prise de Rhodes (1522), ouvrage sous la direction de Jean-Luc Nardone (réunissant des textes français, turc, anglais, espagnol et italien dans le cadre de l’IRPALL), Cahors, La Louve, 2010, 495 p.
Du mariage (raté) entre le prince de Galles et l’Infante d’Espagne (1623), recueils de textes inédits réunis sous la direction de J.L. Nardone, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, à paraître 2018.
Anthologie bilingue du pétrarquisme européen, Grenoble, Jérôme Million, 310 p. à paraître en 2018.
Il Canzoniere rirovato del Marchese Oddo Savelli Palombara (ca. 1590-1648), principe dell’Accademia degli Umoristi, co-écrit avec Fiammetta Iovine, Collana « Due punti », Bari, Edizioni di pagina, 300 p., à paraître en 2018.

Disques
L’aura mia sacra, Mélodies et madrigaux amoureux inspirés du Canzoniere de Pétrarque, Label Ligia, Harmonia Mundi distribution, 2013.

Traductions
Encyclopédie géographique, ouvrage collectif sous la direction de P. Chatelain, Le Livre de Poche, Paris, 1991.
Poésie du XX siècle en Italie. Les poètes de la métamorphose, ouvrage collectif, in «SUD», éditions Sud, Marseille, 1992.
Galeotto Oddi, Griselda, tragicommedia in cinque atti, édition du manuscrit inédit de G. Oddi, introduction, notes et traduction, en collaboration avec J. Malherbe, in L’histoire de Griselda, tome 2 : théâtre, collection «Interlangues. Textes», Toulouse, P.U.M., 2002, p. 229-459 (introduction, édition critique et traduction) .
Il viaggio da Venezia al Santo Sepolcro in La représentation de Jérusalem chez les voyageurs européens du XVI siècle, Paris, Champion, 2007, 580 p.
— Pétrarque, Amours en regard. Trente poèmes du Canzoniere, textes présentés en édition bilingue, Nantes, Séquence, 2005, 98 p.
— Alberto Ongaro, La taverne du doge Loredan, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2007, 300p. (roman).
— Alberto Ongaro, Le secret de Caspar Jacobi, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2008, 270 p. (roman).
— Dante Alighieri, De vulgari eloquentia et Giangiorgio Trissino, Le Gouverneur du château Saint-Ange (trad. en collaboration avec C. et J. Malherbe), in Sur la langue italienne, Grenoble, Millon, 2008.
—Alberto Ongaro, La Partita, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2009, 299 p. (roman).
—Alberto Ongaro, Rumba, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2010, 318 p. (roman).
—Alessandro Giraffi, La Révolution de Naples. Masaniello 1647, (introduction, traduction et notes en collaboration avec J. Malherbe), Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2010, 299 p.
—Alberto Ongaro, L’énigme Ségonzac, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2011, 366 p. (roman).
— Anonyme (XIV s.), Les Vêpres siciliennes. Le complot de Jean de Procida (introduction, traduction et notes en collaboration avec J. Malherbe), Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2012, 87 p.
Bianca di Tolosa ou la courtoisie catalane, publication bilingue de la nouvelle de Luigi Alamanni, traduction pour les étudiants de Licence Professionnelle «Métiers du livre» du Département Archives et Médiathèque (DAM) de l’Université de Toulouse II, Toulouse, DAM, 2015.
— Anonyme romain, Chronique. Rome, le temps, le monde et la révolte de Cola di Rienzo, introduction de Patrick Boucheron, traduction et notes en collaboration avec J. Malherbe, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2015, 314 p.
— F. T. Marinetti, Le Souffleur nu. Simultanéité futuriste en onze synthèses, traduction pour les étudiants de Licence Professionnelle «Métiers du livre» du Département Archives et Médiathèque (DAM) de l’Université de Toulouse II, Toulouse, DAM, 2016.
— Carlo Sgorlon, Le coquillage d’Anataï, Paris, Edition du Rocher, 2017, 303 p. (roman)
— Alberto Ongaro, Suite vénitienne, Marseille-Toulouse, Anacharsis, 2018, 222 p. (roman).

Informations complémentaires

 Articles :

Axe 1 : Les voyages

– Les explorateurs génois au XV siècle, in L'information Historique, n°1, Vol. 56, Paris, Éd. Armand Colin, 1994.
– Deux lettres sur l'exploration de l'Afrique Noire au XV siècle. In Les voyages : l'aventure et les textes. Colloque international Université de Poitiers : La Licorne,1995, n° 33, p. 35-54.
– Étapes adriatiques du pèlerinage en Terre Sainte (Venise, 1533). In D'Adriatique et d'Italie. Colloque international Université de Toulouse-Le Mirail, publié dans la "Collection de l'É.C.R.I.T. ", n°1, Toulouse, 1996, p. 33-58.
– Il Viaggio a Gerusalemme con la mente (1606-1607) : un exemple d'imitation dans l'écriture pénitentielle du XVII siècle. In La Constitution du texte : le tout et ses parties. Colloque Université de Poitiers, La Licorne, 1998, n° 46, p. 361-382.
– Le Voyage de Gênes de Jean Marot : définition du texte, in Les guerres d'Italie. Histoire, pratiques, représentations. Colloque organisé par le C.I.R.R.I. à Paris, 1999, Paris, Centre de Recherche sur la Renaissance Italienne, n°25, 2002, pp.49-71.
Le voyage de saint François d'Assise en Égypte : le langage protéiforme de la prédication aux Infidèles, in Pratiques hagiographiques dans l'Espagne du Moyen Âge et du Siècle d'Or. Collection "Méridiennes", Toulouse, CNRS-LEMSO, 2005, p. 399-409.
– Le Voyage de Venise de Jean Marot. Analyse structurelle et définition du texte. In De Florence à Venise, Paris, Presses Universitaires Paris Sorbonne, 2006, p. 347-359.
– Sept planches d'iconographie animalière dans le Viaggio da Venetia al Santo Sepulcro (1519), in Arches de Noé, I, Revue Italies, n°10, Aix-en Provence, 2006, p. 37-56.

Axe 2 : Imitation et réécriture
– À la source du fleuve : origine et signification d'un symbole ungarettien, in Paysage extérieur et réalité intérieure dans la littérature moderne, in Les paysages de la mémoire, Poitiers, La Licorne, 1998, p. 29-38.
– De la Griselda de Boccace à l'Alceste de Gluck : un exemple de mélange des sources et de réécriture dans l'opéra du XVIII siècle, in Teatro e Musica, Collection de l'É.C.R.I.T., n° 2, Toulouse, 1998, p. 45-62.
– De Vol de nuit à Volo di notte : le héros disparu, Collection de l'É.C.R.I.T., n° 4, Toulouse, 2000, p. 185-198.
– Un petit poème chevaleresque inédit : la Rhodes de Galeotto Oddi, in La réception du genre chevaleresque, Collection de l'É.C.R.I.T., n°10 , Toulouse, 2005.
– L'érotisme sénile de Michel-Ange. Sur une lecture des poèmes de Michel-Ange par Thomas Mann, in Interacting with Eros, Montpellier III, 2008.

La Griselda tragicommedia del perugino Galeotto Oddi, in Griselda in teatro. Donne e società Nello specchio dell’arte drammatica, Saluzzo, à paraître
Goliath, le David de Leone Santi. Sur le Gigante (1632) et le David (1637), deux tragédies jésuites en une seule, in La figure de David entre profane et sacré dans l’Europe des XIV-XVII siècles, Centre d’études supérieurs de la Renaissance, Tours, à paraître.
Riscritture europee e strategie editoriali di un itinerario in Terra santa, in Esperienze letterarie, n°2, Roma, Fabrizio Serra editore, 2009, p. 27-37.
L’homme-soldat : mythographie du centaure ungarettien, in Cahier d’Etudes Romanes, à paraître.
Griselda à l’opéra vénitien du XVIII siècle : une affaire de mariage(s), in Boccace dans l’Italie et dans l’Espagne des XVI-XVIII siècles : empreintes, emprunts et métamorphoses, Paris III, à paraître.


Axe 3 : Pétrarque et pétrarquisme
– À propos du pétrarquisme anglais : étude des sonnets en italien et de la canzone de John Milton (1608-1674), in La Renaissance italienne. Images et relectures. Mélanges à la mémoire de Françoise Glénisson, " P.R.I.S.M.I. ", n°3, Université de Nancy 2, Nancy, 2000, p. 307-320.
– Pétrarque imitateur et/ou modèle à imiter ? Lecture des traités de la première moitié du XVI siècle vers une définition du pétrarquisme, in Pétrarquisme et poésie en Europe, a cura di Adua Bidi Piccardi, Arezzo, "Biblioteca città di Arezzo", 2002, p. 203-216.
– De la "gentil colomna" à l'"alta colonna" : établissement d'une mythologie pétrarquiste des Colonna à Rome, in Rome. Mythes et symboles, "P.R.I.S.M.I.", n°4, Université de Nancy, 2001, p. 49-65.
– Les canons de la laideur : portrait des muses des antipétrarquistes
, in Dérision et démythification dans la culture italienne, Publications Université de Saint-Étienne, 2003, p. 27-40.
– Intituler sa poésie. La question du titre dans les recueils poétiques, de Pétrarque à la fin de la Renaissance, in Douze articles sur la langue italienne. Mélanges offerts à Jacqueline Malherbe, prés. J.-L. Nardone, Collection de l'É.C.R.I.T., n° 9, Toulouse, 2004, p. 41-52.
– Les sonnets épistolaires de Pétrarque : entre réminiscence du Dolce Stil Novo et recomposition d'un genre, in Pétrarque épistolier, Centre d'Études Néo-latines, Paris, Les Belles Lettres, 2005, p. 27-44.
Pétrarque : contre Amours, Littératures, n°50, Toulouse, 2004, p. 119-128.
La poésie italienne du début du XVII siècle à l’aune du pétrarquisme : nouvelles valences d’une notion ‘marginale’, Dix-septième siècle, n°224, juillet-septembre 2004, Paris, P.U.F., 2004, p. 47-60.
Pétrarque dans la poésie de ses contemporains : études sur les valences d’un pré-pétrarquisme, in Sul Canzoniere di Francesco Petrarca, a cura di Paolo Grossi e Frank La Brasca, Quaderni dell’Hôtel di Gallifet, VII, Paris, Istituto Italiano di Cultura, 2006, p. 87-100.