Il laboratorio


Accueil Il Laboratorio > Agenda des activités > archives

Figures du féminin "en rupture" à Venise (XVI-XVIII siècles)

du 16 janvier 2015 au 17 janvier 2015
14h-18h (vendredi 16 janvier, salle D30)
9h-12h (samedi 17 janvier, préfabriqué OBM4)


Venise et les figures du féminin "en rupture" : XVI, XVII, XVIII siècle

image-colloque.png

image-colloque.png

Cette journée d'étude s'inscrit avant tout dans le cadre de la préparation de la question d'agrégation externe d'Italien consacrée à Carlo Goldoni. Mais, plus largement, elle entend explorer, dans le cadre du nouveau plan quinquennal de l'équipe de recherche Il Laboratorio, la notion d'œuvre de rupture.
Il s'agira ici d'une rupture au féminin : si les personnages féminins dignes de mémoire sont nombreux dans les pièces du dramaturge vénitien, sa réforme théâtrale a lieu dans un siècle de grands bouleversement de la sensibilité européenne, au sein duquel tient une place particulière la relative liberté dont disposent, non sans heurts, les femmes vénitiennes.
Nous comptons ainsi doublement élargir le regard sur Goldoni tel qu'il serait imposé par l'enseignement d'une question de concours. Sur le plan méthodologique tout d'abord, l'accent sera mis sur une approche pluridisciplinaire, qui ne se limite pas à l'analyse textuelle mais cherche à la confronter avec les dynamiques sociales et politiques du siècle qui produit l'œuvre, ainsi que le rapport dialectique que l'oeuvre entretient avec celles-ci : d'où une réflexion sur les conditions de création des textes (édition, mais également contexte et tiraillements de la société vénitienne du temps) et leur réception (public féminin, actrices, lectrices...). En outre, il ne nous semble pas envisageable d'éluder la question des racines historiques de la notion de rupture au féminin à Venise. Comme une vaste bibliographie n'a cessé de le souligner depuis les années 1980, Venise est, dès la pleine Renaissance, un lieu privilégié tant pour l'expression de la norme – en tant que lieu par excellence de l'édition, une grande partie des traités de comportement dédiées aux femmes y est imprimée – que de son contournement. En effet les Vénitiennes jouissent d'une plus grande liberté – économique, littéraire, de mœurs – qu'elles n'hésitent pas à utiliser pour remettre en question la place qui leur est assignée par la société, à travers leur propre vie – c'est le cas des courtisanes – ou par un engagement plus théorique – comme les auteures dites «proto-féministes», de Moderata Fonte à Lucrezia Marinella.

Programme

Vendredi 16 janvier 2015 - XVI-XVII siècles

14h : accueil des participants

14h30-15h00 - Fabien Coletti, Université de Toulouse: De «principessa di tutte le cortigiane» à «rezina de le bardasse» : Livia Azzalina dans les textes satiriques vénitiens.

15h00-15h30 - Anna Bellavitis, Université de Rouen: Modalités de l’échange matrimonial et critiques des «protoféministes» vénitiennes au XVIe et au XVIIe siècles.

16h00-16h30 - Jean-François Lattarico, Université Jean-Moulin Lyon III: L’héroïne vénitienne ou La vie romancée d’Elena Lucrezia Cornaro Piscopia, première femme diplômée de l’Histoire.

17h00-17h30 - Tiziana Plebani, Biblioteca Nazionale Marciana: Il protagonismo femminile sulla scena urbana del Settecento.

17h30-18h00 : débat.

Samedi 17 janvier 2015 – XVIII siècle

9h00-9h30 - Cécile Berger, université de Toulouse: liberté de l’actrice et prise du pouvoir scénique par Caterina Bresciani, actrice goldonienne de La Trilogia persiana, Gl’Innamorati et la Trilogia della villeggiatura.

9h30-10h00 - Luisa Giari, université de Paris VIII-Vincennes : Elisabetta Caminer ou la maîtrise de la rupture au féminin: journalisme, théâtre et traduction sur la corde raide.

       Débat, pause café.

10h30-11h00 - Françoise Decroisette, Université de Paris VIII-Vincennes: Les femmes savantes, de la scène goldonienne au journal de modes de Gioseffa Cornoldi Caminer, La donna galante ed erudita (1786-1788).

11h00-11h30 - Marzia Pieri, université de Sienne: Dame e teatro nel Settecento, le nuove frontiere del pubblico.




Contact :
C. Berger / F. Coletti
Lieu(x) :
Toulouse - Campus du Mirail
Maison de la Recherche
salle D30 (vendredi après-midi)
préfabriqué OBM 4 (samedi matin)


Plan d'accès
Partenaires :
Il Laboratorio
 
Source: Giacomo Franco, Habiti delle donne venetiane (34.68) | Heilbrunn Timeline of Art History | The Metropolitan Museum of Art
 

Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page