N°20 - Poétique de la stratégie et stratégies poétiques

Hors série 1

Publié le 1 juin 2021 Mis à jour le 1 juin 2021

Poétique de la stratégie et stratégies poétiques à partir de la comédie italienne de la Renaissance





Le volume est la réédition d'un numéro épuisé de la collection «Scena aperta». Il offre le point de vue sur une réalisation scénique de La Mandragore par la compagnie universitaire I Chiassosi : J.-C. Bastos qui la mit en scène. Pour sa part, Bianca Concolino s'attache à souligner la valeur emblématique de cette même comédie de Machiavel dans le panorama comique de la Renaissance. L'analyse du langage du corps dans La Mandragore rappelle combien les comédies de la Renaissance, conditionnées par la pensée humaniste, mettent en scène l'homme dans toute sa globalité (A. Capra). Le musicologue Philippe Canguilhem propose quant à lui une reconstitution de partition musicale pour La Mandragore. L'ouvrage permet enfin une étude comparée de la pièce avec le conte de La Fontaine qui s'en inspire et dont une édition est proposée ici.
Plus déterminant pour les études italiennes, «le parcours dans la Ferrare des Este, de la scène à la ville» s'étoffe d'une étude détaillée, topographique et cartographique, des «dimensions de l'espace scénique» dans La Lena de L'Arioste (C. Berger). Une brève étude est enfin réservée à la farce d'Andrea Calmo, La Potione (1552) directement inspirée de la comédie de Machiavel, mais dans une édition à caractère tardif, expurgée par la censure (Fabritio Zanetti, Treviso, 1600).

Cécile Berger, Evelyne Donnarel, Introduction et Prologue (1-7)
Jean-Claude Bastos, Il était une fois … “La Mandragola” (8-16)
Bianca Concolino Abram, “La Mandragola” dans le panorama comique de la Renaissance (17-25)
Antonella Capra, Le langage du corps dans “La Mandragola” (27-45)
Philippe Canguilhem, La musique dans les comédies de Machiavel (47-65)
Evelyne Donnarel, “Contons, mais contons bien” : étude comparée de “La Mandragola” avec le conte de La Fontaine (67-97)
Cécile Berger, “La Lena” de Ludovico Ariosto, dimensions de l’espace scénique : parcours dans la Ferrare des Este, de la scène à la ville (99-116)
Cécile Berger, “La Potione” di Andrea Calmo, introduction et notes (117-140)
Evelyne Donnarel, “La Mandragore”, nouvelle tirée de Machiavel (141-150)